Poush. Le nom est né d’un calembour. La version “art world English” de la porte Pouchet à Clichy. Et pourtant, depuis février 2020, l’immeuble d’anciens bureaux à l’abandon était bel et bien devenu un lieu d’art. Un repère placé sur la carte du Grand Paris de l’art, où l’on avait fini par prendre ses aises, retournant arpenter les ateliers d’artistes et lieux d’exposition.

Lire l’article