La Couleur du vent est une œuvre in situ basée sur une représentation poétique du vent à travers le détournement d’une station météo. Une girouette et un anémomètre sont placés de manière visible à l’extérieur de l’immeuble POUSH. Les données de ces capteurs sont traduites en temps réel et agissent sur un ensemble de modules situés dans le hall du site. Figurant un courant d’air qui pénètre dans le bâtiment, la couleur et l’intensité des modules varient en fonction de la direction et de la vitesse à laquelle le vent souffle sur le parvis de POUSH. Par exemple, si des vents violents en provenance du Nord soufflent sur POUSH, la sculpture sera d’un bleu intense.

Cette installation s’intègre dans le cadre du workshop Regarder la ville – Transformer la ville, un projet de recherche et de création écrit par l’artiste et qui a pour sujet d’étude les dispositifs présents dans l’espace public. Des étudiants du Bac Pro MELEEC / ARED du Lycée Newton de Clichy ont participé à la création de cette œuvre in situ, basée sur une représentation subjective de la ville. Les étudiants et l’artiste ont mené une recherche dans la ville de Clichy et sur le site de POUSH, suivie de créations sculpturales basées sur cette recherche qui ont abouti à la création de cette œuvre collective.

Matériaux : PMMA recyclés et imprimés, PETG imprimé en 3D, câbles électriques, Led RGB, tube acier 10mm, contrôleur DMX, câbles DMX, contrôleur Arduino, alimentation 24V, alimentation 12V, tube aluminium 50mm, colliers de serrage 50mm, anémomètre analogique, girouette analogique.

Une installation in situ de Paul Créange à POUSH (Clichy)

Commissariat : Yvannoé Kruger, Manifesto

Avec le soutien de la Région Île-de-France